Construite par Decauville à Petit-Bourg en 1898, numéro 288

Type 1 « Nouveau Modèle »

Longueur : 2,92 m

Masse à vide : 3,25 t

Masse en charge : 4,25 t

Baptisée Recopé

Numéro 5 au CFTT, arrivée le 30 juin 1998

 

Classée MH le 30 mars 2006 (notice PM8100064)

 

À l’origine en voie de 60 cm, acquise en mars 1899 par John Higginson de l’International Copper Corporation, pour l’exploitation des mines de cuivre de Pilou et Ao (région de Ouégoa, en Nouvelle Calédonie). Convertie à la voie de 50cm à une date inconnue, elle est vendue à la Société Le Nickel (SLN) et utilisée pour les mines de nickel de Guérioum jusqu’en 1945.

Abandonnée dans la jungle, elle est récupérée en juillet 1993 avec deux autres locomotives, suite à une opération lancée par le Services des Mines et la SLN, avec l’aide d’un hélicoptère Puma de l’Armée et amenée jusqu’à Nouméa. Achetée par un particulier en 1997, puis rapatriée en France en 1998.

Elle est baptisé du nom du compte Edmond de Récopé, administrateurs des mines de cuivre suscitées.

(Source : Jacques Daffis sur internationalsteam.co.uk / « Aubrac » sur forum.e-train.fr)

Les plaques constructeur d’origine se trouvent sur sa sœur, la 020 Decauville n° 287, exposée dans les locaux de la SLN à Nouéma.