Construite en 1897, affublée du nom de « Nostalgie ». Le nom véritable de cette machine est dû à son premier propriétaire, M. Lacroix, qui lui avait donné le nom de son village natal en Maine-et-Loire. Située en décoration dans l’école de la commune.