Construit en 1947-48

 

Wagon offert par la SNCF et érigé en mémorial de la déportation à l’ancien camp d’internement de Voves, en direction de Fains-la-Folie et Orgères.

Le 17 mai 2009, dénommé wagon André Migdal, résistant interné au camp de Voves, déporté au camp de Neuengamme et président du comité du souvenir de 2005 à 2007.

Restauré par les agents du Technicentre SNCF de Tergniers en juin 2011.

 

Ce monument est un faux, puisque les couvert standard on été construits après-guerre par l’industrie américaine, livrés en kits et assemblés en France.