Le châssis pourrait être français.

Récupéré en décembre 2018 au camp militaire de Salbris, où il avait été sommairement numéroté 101.

Page spéciale sur les wagons Saltley