Construite par Decauville à Corbeil en 1915, numéro 1583 (chaudière 5419)

Type 17 « Progrès »

Longueur : 5,2 m

Masse à vide : 8 t

Masse en charge : 10,5 t

Puissance : 60 ch

Timbre : 12,5 bars

Vitesse limite : 20 km/h

Distribution : Walschaerts à tiroirs plans

Nom : Françoise

 

Livrée au Ministère de la Guerre (Direction des Forges), puis vendue par les Domaines dans les années 1920 à l’entreprise de travaux publics Ruvenhorst & Humbert, numérotée 36 et baptisée « Jeanne ».

En janvier 1968, rachetée par MM. Bary et Thoret, stockée et remise en état à l’AMTP. Vendue ensuite la même année au Dr Hummel et stockée à Montcourt.

En juillet 1984, remise en service sur le CFVO, numéroté 5 et baptisée « Françoise », puis transférée en 1986 sur le chemin de fer de la base de loisirs du Port aux Cerises (ou « Transgriottin ») à Draveil (Essonne) et numérotée 1.

Mise à l’arrêt en 1987 à cause d’un problème de chaudière, puis vendue au département suite au décès de son propriétaire. Envoyée aux Ateliers de Gray pour remise en état, avec la construction d’une chaudière neuve par les Éts Comesse à Chaumousey.

Remise en service en mai 1989, un déraillement survenu peu après ainsi qu’une mauvaise manutention déforme une partie de la mécanique et tord un des essieux.

Remisée à l’atelier-dépôt du Port aux Cerises.

 

Classée MH 10 septembre 1990 (notice PM91000426)