PLM wagon couvert Gratitude-Train - USA

Il faut raconter la très belle histoire de ces wagons, que la France a complètement oubliés, mais que les USA, commémorent pour toujours. En 1947 l’Europe subit toujours la pénurie suite à la guerre. Un commentateur radio, Drew Pearson, lance une collecte de nourriture nommée « Friendship Train » à Little Rock. Parti de Los Angeles, le train est rejoint par d’autres pour un total de 700 wagons. 16.000 tonnes de nourriture et médicaments embarqueront jusqu’au Havre.

PLM wagon couvert Gratitude Train 2

L’année suivante la Fédération Nationale des Anciens Combattants des Chemins de Fer de France et l’Union Française répondent par le « Train de la Reconnaissance française », parfois nommé « Gratitude Train ». 49 (ou 48 selon les sources) wagons partiront pour les USA chargés de 52.000 cadeaux typiquement français.

PLM couverts Merci Train

Les wagons arborent les écussons des régions françaises. Centralisés, ils partent des Batignolles le 10 janvier 1949, puis embarquent sur le « Magellan », au Havre, le 14, le navire portant en inscription géante sur sa coque « MERCI AMERICA ». 200.000 personnes l’accueilleront à New-York.

PLM couverts Merci Train Rhode Island 1949

Les USA n’ont rien oublié de tout cela : ces wagons constituent chacun un heureux et magnifique mémorial de l’amitié franco-américaine. On en trouvera la liste (ainsi que les photos) sur le site officiel du « Merci Train » : mercitrain.org/HistoricPhotos

Mieux encore : en hommage aux wagons français, les vétérans américains de la Première Guerre mondiale se constituèrent en une association nommée « La société des quarante  hommes et huit chevaux », en français ! Ils reprennent ainsi la fameuse inscription portée en haut des wagons, qu’ils avaient connue. Son nom courant américain est « Forty and Eight society », écrit également « 40 & 8 ». Le site de l’association représente abondamment ces wagons du PLMwww.fortyandeight.org

Merci aux américains pour ce souvenir qu’ils entretiennent. Nous ne pourrons jamais récupérer un seul de ces couverts (une telle idée serait indécente) mais pour une fois, nous pouvons apprécier qu’une partie de notre patrimoine serve une telle mémoire.

Informations détaillées sur ce patrimoine

Couverts du « Merci Train » disparus :
– perdus : Colorado, New Jersey
– accidentés : Connecticut
– détruits : Massachusett, Nebraska

Les livrées que l’on peut voir aujourd’hui sont très variées, et certaines peuvent faire sourire :
– chocolat au lait : Delaware
– brique : Floride, Georgie, Kansas, New York
– brun : Virginie
– fuschia (!) : Michigan (caisse sans châssis)
– blanc : Hawaii, Indiana, Kentucky, Missouri
– blanc cassé : Vermont
– gris clair : Louisiane, Minnesota, Mississippi, Nevada, Caroline du Nord, Dakota du Nord, Oklahoma, Oregon, Rhode Island, Caroline du Sud, Tennessee, Virginie de l’Ouest
– gris moyen : Idaho, Illinois, Iowa, Maine, Hampshire, Nouveau Mexique, Ohio, Texas, Wisconsin, Wyoming
– gris très foncé : Maryland
– vert épinard/foncé : Dakota
– vert d’eau : Washington

Curieusement ces couverts portent leurs immatriculations PLM alors que la SNCF est aux commandes depuis exactement 10 ans. La seule explication est que ces couverts, alors fort anciens, n’ont jamais été ré-immatriculés car la SNCF avait bien d’autres préoccupations pendant le conflit armé. Quelques immatriculations visibles :
– Caroline du Nord : J54606 (ou 908)
– Maryland : Kwwf 137121
– Texas : J 58113 (le 5 pourrait être un 6)
– Wisconsin : J58986
– Dakota du Sud : J-57994 (la plaque et la typographie ne semblent pas d’origine). Parmi les cadeaux contenus dans celui-ci : une maquette de couvert Etat de couleur brique foncée.
– Dakota du nord, Ohio, Oregon, Utah : immatriculation visible sur photo, mais pas déchiffrable

La page du Maryland précise, dans une photo, qu’il y avait un couvert à guérite tous les 5 ou 6 wagons. En voici deux :
– couvert de l’Etat du Maine
– couvert de l’Etat du Maryland  <<< page à voir, en raison des photos de détails du couvert.