Locomotive à vapeur sans foyer

Construite par Jung en 1956 ou 1965 sous le n° 13874.
Origine : Cellulosenfabrik Attisholz AG, à Lutterbach (Suisse), puis DCM de Ruelles (banlieue d’Angoulême)
Propriétaire : Monsieur Rivaud, qui l’a importée en 1994..
Lieu de préservation : rond-point Artiside Briand à Saintes depuis 1996.
Note : pourvue de cheminée, caisses à eau et hotte à charbon factices.

Semble être une machine à air comprimé, mais peut aussi être à réservoir de vapeur.

Note : on ne doit pas désigner ces machines comme des « 020-T » puisque l’absence de réserve d’eau et de combustible élimine la lettre « T ».