Commentaire sur la série : c’est la série de cette machine qui porte le nom d’Hannibal, et non seulement l’une des machines. Elle est basée sur un modèle allemand construite par Krupp à partir de 1935, qui a été imposé à la SACM par l’occupant allemand pendant la guerre. Après la libération, la SACM a continué à produire ce modèle comme en témoignent les 8157 et 8158, lesquelles étaient encore en service en 1974, un an avant le dernier train vapeur SNCF.

Construite par SACM en 1953 sous le n° 8157.
Origine : Houillères du Bassin des Cévennes, à La Grande Combe (Gard).
Mise hors-service : 1974.
Immatriculation : reprise du numéro de constructeur.
Lieux de préservation : 1984 Toulon-Hyères ; Ch. de F. du Mont Aigoual ; Train Touristique de Lamalou ; 1995-2001 Nîmes ; Ch. de F. des Alpilles ligne Arles-Fonvieille ; Régie des Bouches-du-Rhônes « RDT13 » ; 2008 Train des Mouettes ; 2009 AJECTA ; décembre 2011 Agrivap à Ambert ; puis retour à Longueville.
Propriétaire : Jean-Philippe Isnard.

Le prénom « Ilène » a été attribué tardivement à cette machine, en raison d’accointances politiques niçoises pendant son séjour en région PACA. Sans rapport avec l’histoire ferroviaire, et évoquant des souvenirs peu glorieux, ce nom de baptême devrait plutôt être oublié…