vapeur 140-A-259

MACHINE

  • Construite en 1928
  • Immatriculation précédente : ?
  • Radiation : ?
  • Lieux de préservation : Villeneuve-St-Georges puis Cité du Train.
  • Propriétaire : Cité du Train.
  • Situation : présentée couchée, pour mise en scène d’un déraillement. Des questions se posent quand aux effets de la position couchée pendant plusieurs années sur les structures de la machine. Le musée assure que tout à été fait pour qu’il n’y ait aucun effet néfaste. Cependant, on peut considérer que le musée est imprudent pour une raison simple : aucun matériel ferroviaire n’ayant été prévu pour être positionné ainsi sur le long terme, aucun test n’a jamais été réalisé par le passé, et il n’existe donc aucune certitude sur les effets à long terme.
    Cette présentation est un sacrifice fait à « l’animation » à tout prix, car il est impossible de voir l’aspect de la machine (on ne peut voir ni le côté en contact avec le sol, ni celui tourné vers le haut), ce qui est anormal concernant un exemplaire unique.
  • Commentaires sur la machine : a été destinée par la AAATV Nord à un futur musée à Tergnier ou Aulnoye, qui semble n’avoir jamais vu le jour. Le tender 23 A de cette machine ayant disparu depuis longtemps, il lui a été adjoint un 20 G, ex 140 G Pershing.

SERIE

  • Nom de type : Consolidation
  • Surnom de série : « Bœuf ». Nombre d’exemplaires : 280.
  • Puissance : 2000 ch. Longeur machine seule, hors-tout : 13 m.
  • Type de service : trains marchandise lourds ; trains de voyageurs sur Le Tréport et Chantilly.
  • Constructeurs : SFCM, Atelier du Nord, Schneider, Batignolles-Châtillon, Franco-belge, SACM
  • Années de construction : 1910 à 1929.
  • Radiations : à partir de 1958.
  • Commentaire sur la série : compound 4 cylindres avec surchauffe, elles étaient construite pour être puissantes, afin de tirer des trains de houille mais aussi pour raison de stratégie militaire dans le Nord. Elle étaient capable de remorquer un train de 1000 tonnes à 40 km/h dans une rampe de 5 p. mille. Ce qui leur valu leur surnom. C’étaient les plus puissantes machines de type 140. Ces machines ont eu des tenders très variés, y compris des modèles à écope. Elles pouvaient être dotées de petits tenders lorsque leur longueur excédait celle de certains ponts tournants.