Etat vapeur 111 St-Pierre

La machine :

  • Construite par Allcard& Buddicom en 1844 (série de 400 exemplaires).
  • Numéro de constructeur : ?
  • Affectée à la ligne Monterau-Troyes. Immatriculée n° 33.
  • Radiée en 1910.
  • transformée en machine tender avant 1921 (date à vérifier)
  • Remise en état d’origine par les Ateliers de Sotteville en 1966 (source Cité du Train).
  • lieux de préservation successifs : 1908, Gare St-Lazare ; 1937, St-Germain ; puis Musée de Mulhouse.
  • Note : en 1930 l’Etat décida de reconstituer une rame conforme au premier réseau de son territoire, la Compagnie de St-Germain. Elle disposait encore de la St-Pierre et l’affecta à cette rame.

La série :

  • Série construite entre 1843 et 1860. Six ans après leur mise en service, certaines de ces machines totalisaient 200.000 km. En 1960 l’une d’elle avait atteint 1.310.000 km. 130 ans plus tard, la 241-P-17 ne totalisait que 450.000 km de plus.
  • 400 exemplaires.
  • Poids : 21,5 t. Vitesse : 60 km/h. Longueur : 6,5 m.

Ci-dessous : en pression en 1966 au plus tôt, lieu indéterminé.

Etat-vapeur-111-St-Pierre pression