vapeur 141R1332

De cette machine il ne restait, en 2015, plus que le châssis et le train de roues !

LA MACHINE

  • Constructeur(s), année(s) : Canadian Locomotive Company, 2399, juin 1947.
  • Mise en service : 3 février 1948
  • Affectations : dépôts SNCF de Sottevielle (1er), Vierzon, Bordeaux.
  • Radiation : 10 décembre 1975
  • Lieux de préservation : collection Marc Léchelle, garée à Jarnac en 1991 en portant un marquage du dépot de Bordeaux, puis propriété de Walter Ley et restauration à Winterthur (Suisse).
  • Dernier propriétaire connu : Ralph Shorno en 2015.
  • Commentaires sur la machine : partie démontée sur train spécial en 1998 (?) avec la 73 et la 1207 à Winterthur en Suisse pour une restauration par SLM, qui a fermé et dont l’activité restante a été rachetée par Stadler. Face aux difficultés, le propriétaire a remis les machines en vente. A partir de 2000, en révision chez Winpro à Winterthur (Suisse), mais la société connut de graves difficultés. Le projet de restauration prévoyait, fait rarissime, d’apporter des améliorations aux trois machines 73, 1207 et 1332 : intégration d’un contrôle numérique de température des essieux, augmentation de la capacité des tenders, transformation du tender charbon 30R370 en tender fuel.
    Cette machine aurait été proposée à la vente au prix de 200.000 €., mais par ailleurs la chaudière a été détruite à Emmenbrücke, canton de Lucerne, Suisse, à une date non  précisée.
    Livrée d’origine : noire à filet épais jaune sur la tranche du tablier.

LE CAS LAMENTABLE DES R-73, 1207 ET 1332 DEMONTRE QUE, POUR REUSSIR UN PROJET AMBITIEUX, LE REALISME EST PLUS NECESSAIRE QUE DE GROS MOYENS ENGAGÉS DE MANIERE IMPULSIVE. CAR AU FINAL, DE TROIS MACHINES EN ETAT MOYEN ON A ABOUTI A TROIS SITUATIONS INGERABLES.

Page d’informations sur la série