Allemagne vapeur 150 52-8009

MACHINE de série BR-52

  • Construction : SACM, n° 7872, 1943
  • Mise en service : 1942
  • Affectations : probablement Allemagne, puis Pologne (confirmé).
  • Immatriculation :
  • Radiation :
  • Lieux de préservation : parc statique de machines non identifié à Falkenberg (Allemagne).
    Il y a 42 machines dans le même état sur ce site, depuis longtemps.
  • Propriétaire : Bernd Falz
  • Commentaires sur la machine : mauvais état, embiellage démonté, avenir incertain.

SERIE

  • Nom de type : Décapod
  • Nom de série : BR-52 (Allemagne), TY-2 (Pologne), 150-Y (France)
  • Constructeurs : quelques unes par SACM et Schneider, 1942
  • Années de construction :
  • Années de mise en service :
  • Années de radiation :
  • Régions française : Alsace
  • Nombre d’exemplaires : 7000
  • Puissance (ch) :
  • Vitesse (km/h) : 80
  • Poids (t.) :
  • Longueur : 13,58
  • Type de service : marchandise
  • Commentaire sur la série : construites pour l’effort de guerre allemand (par des ouvriers et ouvrières déportées ou du STO), ces machines étaient la copie simplifiée des BR 50. Elles étaient prévues pour remorquer les convois militaires dans toute l’Europe, et étaient dénoméee « KDL 1 » : KriegsDampfLokomotive typ 1 ( Locomotive de guerre type 1 ). Il s’agit aussi de la plus importante série construite dans le monde : 7.000 exemplaires. La SNCF récupéra 42 machines. Certaines furent inscrites à l’inventaire. La Pologne reçut également de ces machines.
    Ces machines auraient été construites pour une durée de vie de 10 ans. Elles subsistent en raison de leur solidité mais aussi grâce à une remise à niveau technique.
    Selon Hervé Ubermann, il subsisterait encore aujourd’hui près de 1000 machines de ce type ! La plus grosse part étant en Allemagne. Bon nombre sont en irrécupérable, mais sans doute gardées comme réserve de pièces.