Second. autorail M-7

Construit en 1935. Il n’est pourvu que d’un seul poste de conduite, et d’une marche arrière uniquement pour les manoeuvres. Pour cette raison il se retourne sur place grâce à un vérin central à manivelle. Don de l’ABAC. En très mauvais état, il attend sa restauration depuis de longues années. Classé MH.

Moteur Willème 6 cylindres.12,5 t. 150 cv. 75 km/h.

Second. S.E. Gironde autorail type MY M-7 retourn

Retournement du M7 sur la ligne de Sabres.