Midi vapeur 032 Engerth 312

MACHINE

  • Construction : ?, 1855
  • Nom : L’Adour
  • Mise en service :
  • Affectations : Midi. A terminé sa carrière sur la ligne de Mende.
  • Immatriculation précédente : en raison de sa radiation en 1938, cette machine n’aura pas eu le temps de changer d’immatriculation.
  • Radiation : 1938
  • Lieux de préservation : Musée de Mulhouse
  • Propriétaire : Musée de Mulhouse
  • Commentaires sur la machine : le type de la machine était 030+020, mais la suppression de la transmission  a compliqué les choses : certains la considèrent comme une 030 avec tender 2 essieux, d’autres comme une machine-tender 032. Cette deuxième vision respecte l’idée de départ d’Engerth, c’est pourquoi elle est maintenue.

SERIE

  • Nom de type : Forney six coupled
  • Nom de série : Engerth (du nom de l’ingénieur qui l’a conçue)
  • Constructeurs : Creusot, Graffenstaden, Ernest Goin …
  • Années de construction :
  • Années de mise en service : 1855 à 1858
  • Années de radiation :
  • Régions française :
  • Nombre d’exemplaires : 184 (dont 43 pour le Midi, dont le tender à été démotorisé)
  • Puissance (ch) :
  • Vitesse (km/h) :
  • Poids (t.) :
  • Longueur :
  • Type de service :
  • Commentaire sur la série : pour offrir une adhérence maximale, l’ingénieur Engerth eut l’idée de motoriser les tenders de ses machines tout en les solidarisant à celles-ci sous la forme d’un bissel à deux essieux (ce qu’Engerth a appliqué à différentes dispositions d’essieux dans d’autres séries). Le report vers l’arrière du dernier essieu autorisent une grille de chauffe plus grande. La transmission se faisait par engrenages, mais leur tenue étant approximative, ils furent supprimés, notamment dans le Nord.