Machine citée par Marc Léchelle dans une publication non identifiée, précisant qu’en 1980 elle lui avait été signalée « par courrier par le Président de la FACS, M. Hulot », et ajoutant : « le lendemain un autre ami me donnait des précisions sur la même machine » stockée près de Meulun. Cette localisation différente indique que Marc Léchelle parle de deux exemplaire d’une même série.

Il est donc question d’une deuxième machine et non de la 030 Corpet-Louvet 691 à voie métrique qu’il a acquise (de source directe, il est confirmé que Marc Léchelle n’a jamais possédé qu’une seule locomotive à voie métrique). Mais la machine signalée par le Président de la FACS de l’époque ne peut pas avoir disparu. Il reste donc à la retrouver.