Machine citée par Marc Léchelle dans une publication non identifiée, précisant qu’en 1980 elle lui avait été signalée « par courrier par le Président de la FACS, M. Hulot », et ajoutant : « le lendemain un autre ami me donnait des précisions sur la même machine » stockée près de Meulun.

Cette autre machine, qui est entrée dans sa collection, est une 030 Corpet-Louvet à voie métrique. Mais la machine signalée par le Président de la FACS de l’époque ne peut pas avoir disparu. Il reste donc à la retrouver.