Acquis à l’origine par le TTGM, il est passé par Toulouse puis a été acquis par le CFTSA, qui l’a vendu en 2007 à la SNCF pour récupérer des pièces afin de réparer le X-2464 de l’Infra, qui l’a finalement fait ferrailler à Culoz en 2014. La réparation du X-2464 n’aurait pas été fort utile puisque ce dernier a été également ferraillé en 2011.

Constructeur : Renault
Motorisation : 2 moteurs de 300 cv.